ENSEMBLE, RELEVONS LE DÉFI DE L’ÉCRIT

ENSEMBLE, RELEVONS LE DÉFI DE L’ÉCRIT

Depuis son lancement en 2005, ZUPdeCO a pris de l’ampleur pour devenir un mouvement national agissant sur les inégalités sociales dans le secteur de l’éducation et de l’insertion professionnelle. La mission de ZUPdeCO est simple et démocratique: réduire l’écart entre la société tel qu’elle est et la société voulue par la grande majorité d’entre nous. Le défi de L’Écrit fait parti des projets et des mobilisations que nous menons pour répondre aux inégalités de notre système éducatif.

LA RAISON D’ÊTRE DE NOTRE COMBAT:

  • LEVER LES FREINS A L’ACQUISITION DES CONNAISSANCES DURANT LA SCOLARITÉ :
    L’acquisition du savoir passe inévitablement par la maîtrise de la langue à l’écrit. Les compétences à l’écrit contribuent pleinement à la réussite scolaire. Les difficultés auxquelles nos enfants font face ne datent pas d’hier. Avec un écrit numérique omniprésent (via les SMS, e-mails, réseaux sociaux…), le problème tend à s’amplifier, nous poussant à agir en amont pour y remédier à sa source. Et c’est précisément l’orthographe grammaticale (accords sujet-verbe, groupe nominal, accords du participe passé) qui pose problème aux personnes ayant de grandes difficultés à l’écrit. D’après une étude de la DEPP en 2017 (Direction de l’Évaluation du Ministère de l’Éducation nationale) : les écoliers de CM2, devant le même texte de dictée, font en moyenne 17,8 erreurs aujourd’hui contre 10,6 en 1987. En notre qualité d’association luttant contre les inégalités dans l’éducation, nous nous devions de réfléchir aux méthodes permettant de pallier ce problème majeur qui influe négativement sur l’appropriation des connaissances.

 

  • PRÉVENIR LA PERTE DE CONFIANCE EN SOI ET FAVORISER L’INSERTION SOCIALE :
    Maîtriser l’écrit en France est un marqueur social. Tant dans des contextes personnels que professionnels, beaucoup de personnes en difficulté avec l’écrit subissent les effets sociaux désagréables de leur non-maitrise de l’écrit: jugement, sanctions, sentiment d’échec, intolérance. Même si les problèmes de l’écrit concernent toutes les classes sociales, les personnes les plus exposées aux effets sociaux négatifs sont issues des classes sociales les plus défavorisées. En entreprise, 90% des emails envoyés comportent au moins une faute d’orthographe et près d’un recruteur sur deux avoue avoir déjà écarté une candidature pour cause de fautes d’orthographe. Notre combat ne peut être réduit à de la simple grammaire, notre lutte vise avant tout à redonner de la dignité et de la confiance en soi aux personnes en difficulté avec l’écrit.

NOTRE RÉPONSE : TESTER UNE MÉTHODE ALTERNATIVE SUR 10 000 ENFANTS EN GRANDE DIFFICULTÉ

L’association ZUPdeCO lance Le Défi De L’Écrit et fait appel à la mobilisation du public pour réaliser ce projet pilote auprès de 10 000 enfants en grande difficulté avec l’écrit.

Expérimentée puis optimisée durant ces dernières années auprès d’enfants et d’adultes en grande difficulté à l’écrit, la méthode développée par l’association ZUPdeCO conjointement avec des pédagogues et enseignants, permet au travers d’une formation courte et personnalisée de réconcilier de manière ludique et concrète les enfants en grande difficulté avec la langue française. Cette méthode consiste en une formation collective qui réunit au maximum 7 enfants. D’une durée totale de 14 heures, elle est organisée sur le temps périscolaire et proposée à des élèves volontaires sur recommandation de l’équipe pédagogique de l’établissement.

Pour démontrer la nécessité de remédier à la  mauvaise maîtrise de l’écrit, puis viser à terme l’intégration par les pouvoirs publics d’une méthode curative pour remédier à ce handicap, nous souhaitons rationnaliser l’expérimentation et mesurer l’impact de notre approche sur 10 000 enfants répartis dans les établissements partenaires de l’association. A l’issue de ce projet pilote, et sur la base d’indicateurs pertinents et mesurables, nous espérons de nouveau convaincre nos responsables politiques à aller plus loin dans la politique d’égalité des chances dans notre pays.

 

NOTRE OBJECTIF : INTÉGRER DANS LE DROIT COMMUN UN MODULE DE REMÉDIATION ORTHOGRAPHIQUE POUR LES ENFANTS EN GRANDE DIFFICULTÉ AVEC L ÉCRIT

L’association ZUPdeCO n’a ni la volonté, ni la prétention de bouleverser l’apprentissage du Français dans nos établissements scolaires ou de réformer l’orthographe pour en modifier les règles ou les simplifier. Notre combat s’inscrit dans une visée curative et se focalise sur la nécessité de prendre en charge les enfants qui rencontrent de grandes difficultés à l’écrit en leur proposant un accompagnement personnalisé qui leur permettra de mieux maîtriser l’écrit et de faciliter leur acquisition des connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares