NOS BATAILLES GAGNÉES NE SUFFISENT PAS

NOS BATAILLES GAGNÉES NE SUFFISENT PAS

En France, les enfants sont plus exposés à la pauvreté que l’ensemble de la population.

Convaincus que la lutte contre la pauvreté et les inégalités doit passer par l’éducation, nous avons essaimé la volonté d’une action éducative et sociale, innovante, à destination des enfants et des jeunes majeurs en difficulté, en situation de retard ou d’échec vis-à-vis du système scolaire. Mêlant numérique, aide aux devoirs, ambition féminine, remédiation orthographique, nos projets ont fédéré entreprises, institutions, citoyens autour d’un même objectif : l’égalité des chances. Même si nous pouvons nous enorgueillir d’avoir influencé à deux reprises des politiques publiques, nos batailles gagnées restent insuffisantes tant les défis à relever sont immenses.

CONTRE L’ÉCHEC SCOLAIRE

Avec l’ambition dé réduire le décrochage scolaire parmi les enfants les plus fragilisés, notre association a accompagné près de 12 000 enfants en difficulté, de la 6e à la 3e, sur les chemins de la réussite grâce à l’engagement des étudiants de grandes écoles et universités sur une action de tutorat solidaire. Auditée par le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse, cette méthode a démontré son efficacité avec une nette progression du taux de réussite au Brevet des collèges chez les enfants en difficulté (de 66% à 83%) et a influencé les pouvoirs public a lancer le dispositif « Devoirs Faits » en 2017.

CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES MAJEURS

Avec la création de la Web@cadémie en 2010, première école de la deuxième chance à former des décrocheurs scolaires aux métiers du développement informatique, nous avons contribué à offrir un futur désirable à des jeunes majeurs qui n’avaient pas réussi à trouver leur place dans le système éducatif traditionnel. En 2014, nous avons renouvelé l’expérience avec la création du Samsung Campus à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

LE CHEMIN À PARCOURIR RESTE LONG

Malgré ces avancées, nous restons lucides : le taux de décrochage scolaire en France est si élevé que nous ne pouvons nous satisfaire de ces résultats.

Guidés par la culture du résultat et fort de ces savoir-faire, nous souhaitons poursuivre notre combat dans la lutte pour l’égalité des chances. Les défis à relever pour les années à venir sont immenses et c’est pourquoi ZUPdeCO fait appel à la générosité publique. En parfaite cohérence avec la philosophie de l’association, nous engageons nos efforts et notre énergie sur 2  combats :

  • Obtenir une généralisation de la remédiation orthographique pour les millions d’enfants qui éprouvent des difficultés à l’écrit. Accentuée par l’omniprésence des écrits numériques, une relation à l’écrit mal maîtrisée est un obstacle majeur pour l’acquisition des connaissances à court terme et pour l’insertion socioprofessionnelle sur le plus long terme. A cette occasion, nous lançons le Défi de L’Écrit pour démontrer qu’il est possible de remédier à ce handicap.
  • Repenser et généraliser la sensibilisation des enfants issus de milieux défavorisés à l’environnement économique, social et culturel de notre société. Après l’avoir expériménté avec succès dans le secteur du numérique, nous souhaitons renforcer notre combat dans d’autres secteurs d’activité pour faire naître des vocations et offrir ainsi des perspectives d’avenir aux enfants des milieux défavorisés

AGISSONS ENSEMBLE

A l’instar de nos actions précédentes, nous allons nous mobiliser pour convaincre l’ensemble des acteurs à relever ces défis. Encore une fois, il s’agit d’une lutte pour l’égalité et d’un combat bénéfique pour tous, les concernés, les familles, les entreprises et l’ensemble de la collectivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares